Balade malgache

Nosy Be – Nosy Komba – Nosy Faly

Nosy Be, contrairement à l'image que certains veulent véhiculer, a de nombreuses facettes peu connues : une campagne qui se prête à la randonnée, des criques et des villages peu fréquentés et authentiques. Sur terre ou dans la mer elle offre des paysages uniques qui enchantent les visiteurs qui se donnent la peine de sortir des sentiers battus.


Nosy Be

La plus grande des îles (320km²) et la plus peuplée (env. 70 000 hab.) a pour chef-lieu Hell Ville. Nosy Be abrite plusieurs ports, un aéroport et de nombreuses infrastructures touristiques.

Au 19ème siècle, le gouverneur de l’île Bourbon recherche une base à Madagascar. L’occasion lui est donnée par la reine Tsiomeko réfugiée à Nosy Be et Nosy Komba. Elle cède au Roi de France « tous ses droits de souveraineté sur le pays situé à la côte ouest de Madagascar et sur les îles Nosy-Be et Nosy-Cumba » en échange d’une protection contre la menace des armées Merina. Ces îles formeront une dépendance de l’île Bourbon par arrêté n° 423 du 13 février 1841.

Madagascar gagne son indépendance le 26 juin 1960.



Nosy Komba

A cinq milles nautiques de Hell Ville, Nosy Komba, de son vrai nom Ambarovato, doit son surnom au lémurien « makomba » (Lemur macaco), qui y vit en toute  liberté. Sacrés, ils déambulent dans la forêt et dans les villages, n’hésitant pas à grimper sur une épaule pour saisir une banane qu’on lui tend.

Mais ce n’est pas l’unique attraction de Nosy Komba. Bordé de plages et de criques, cet ancien volcan culmine à 632m. On peut visiter de nombreux villages de cultivateurs de vanille, d’ylang-ylang, de café, de cola, d’ananas, de bananes, de mangues, etc.


Nosy Faly

Nosy faly veut dire "île sacrée" en Sakalava. C'est le lieu de sépulture du clan royal Bemazava.

On y trouve de nombreuses plantations de noix de cajou ou "mahabibo" qui ne sert pas seulement d'accompagnement pour les apéritifs  mais donne aussi une huile aux propriétés insecticides.

Chaque année, des centaines de pêcheurs viennent pour  une saison de pêche au maloky (un petit poisson): c'est l'occasion de voir le matin et le soir, une multitude de pirogues aux voiles bariolées.